Cotisations au RRUM

Cotisation de l’employé

Combien dois-je cotiser au RRUM?

Cotisations

Puis-je faire des cotisations supplémentaires au RRUM?

Depuis le 28 septembre 2002, aucun participant ne peut verser de cotisations volontaires au Régime.

Ma cotisation est-elle maximisée?

La cotisation est maximisée annuellement par la Loi selon la formule suivante :

cotisation maximale – le plus petit de :
9 % de la rémunération annuelle
1000 $ + 70 % du facteur d’équivalence de la même année.

Cotisation de l’employeur

Combien l’employeur cotise-t-il au RRUM?

Cotisations

Comment est déterminée la cotisation de l’employeur?
Le RRUM prévoit que les participants et l’Université doivent verser une cotisation à la caisse de retraite. Les taux de cotisation sont  déterminés par une évaluation actuarielle, laquelle tient compte des montants qui devront être versés en rentes et autres prestations et des taux de rendement que la Caisse prévoit obtenir sur ses placements.

Cotisations après l’âge normal de la retraite (65 ans)

Si je prends ma retraite après l’âge de 65 ans, est-ce que mes cotisations et celles de l’Université cessent à l’âge de 65 ans?

L’Université et les participants cotisent jusqu’à la date de la retraite même si celle-ci est après 65 ans.

Au moment de votre retraite, votre rente sera calculée selon la formule usuelle du Régime de retraite et reflétera :

– les années de service crédité jusqu’à la date de retraite, incluant les années effectuées après l’âge de 65 ans;
– le salaire gagné après l’âge de 65 ans dans l’établissement du « salaire annuel moyen ».

Par ailleurs, lorsque la prise de la retraite est après 65 ans, il y a un calcul supplémentaire qui doit être fait en vertu de la Loi sur les régimes complémentaires de retraite (RCR).

Ce calcul supplémentaire vise essentiellement à s’assurer que la valeur de la rente au moment de la retraite (découlant des années de service et du salaire annuel moyen au moment de la retraite) n’est pas inférieure à la somme des deux valeurs suivantes :
– valeur de la rente acquise à l’âge de 65 ans (i.e. découlant des années de service jusqu’à 65 ans et du salaire annuel moyen à cette date) revalorisée jusqu’à l’âge de la retraite;
– valeur des cotisations versées par le participant entre l’âge de 65 ans et la date de la retraite accumulées avec intérêt jusqu’à l’âge de la retraite.

Dans l’éventualité où ce calcul supplémentaire indique que la rente qui en découle est supérieure à la rente « usuelle » du Régime, celui-ci vous versera alors cette rente « revalorisée », supérieure à la rente « usuelle ».

Les cotisations du participant et de l’employeur se poursuivent entre l’âge de 65 ans et la date de la retraite.